Forum associatif d'airsoft

Bienvenue sur le forum de la 28ème Division Eurélienne d'Airsoft !

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Sam 14 Sep - 6:10

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

28ème Division Eurélienne d'Airsoft » Matos » Equipement, Accessoires et Gear » Les Chest-Rig

Les Chest-Rig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les Chest-Rig le Mer 3 Mar - 18:38

Belial

avatar
Black Knight of Britannia
Black Knight of Britannia
Voici un petit topic dont l'idée m'est venue il y'a peu, il s'agit là d'un topic de présentation sur les Chest-Rig, ces derniers étant peu communs dans nos contrées (je parle pour le 28).

Merci de ne pas poster à la suite, les messages seront effacés sans préavis. Pour toutes questions, ouvrez un nouveau topic.

Qu'es-ce qu'un Chest-Rig ?

Un Chest-Rig est format d'équipement, en quelque sort à mi-chemin entre le gilet et le brelage, se portant essentiellement au niveau de la poitrine. Ceux-ci jouent essentiellement le rôle de porte-chargeurs, bien que l'emport de certains modèles permettent d'y loger d'autres ustensiles.

Sa traduction approximative nous donne : Chest => Poitrine - Rig => plate-forme
En gros, un Chest-Rig est une sorte de plateforme de poitrine.

Généralement, le Chest-Rig constitue une pièce d'équipement assez légère, moins casse-tête vis à vis des réglages et moins encombrantes que certains gilets d'assauts (exemple: CIRAS, OTV, ect...) et brelages (brelage gris est-allemand, Smersh, ect...).
Je parle là de cas généraux, il peut toujours exister des exceptions.
Il est a noter qu'un chest-rig peut-être combiné à un simple ceinturon ou voir même à un brelage dans le but de se compléter.

Nous ne passerons pas en revue tous les Chest-Rig divers et variés, mais essentiellement certains modèles typiques et voir quelques autres.


Tout d'abord, nous présenterons un des premiers modèles de Chest-rig ayant existé, présent dans bon nombres de conflits de la guerre froide et toujours utilisé et produit, j'ai nommé :

La Chicom

La Chicom est un chest-rig d'origine chinoise qui sera par la suite exportée et produite par de nombreux pays. De la guerre du Vietnam à la seconde guerre du Golfe, en passant la guerre d'Afghanistan, la Chicom est présente dans quasiment tous les conflits de la seconde moitié du XXéme siècle à nos jours.

Il existe plusieurs types de chicom, du fait de leur diffusion et de leur simplicité de conception qui leur vaut aussi bien d'être produites à grandes échelle que à la main dans de petits ateliers. De ce fait, on observe principalement des variations au niveau de la toile employée, au niveau du nombre de poches ou encore des bretelles de suspension.

La chicom se décline aussi en 2 familles distinctes : celle prévue pour les chargeurs AK et celle prévue pour des chargeurs de SKS.


Chicom AK à 7 poches (repro d'un modèle original de chez Begadi)


Chicom AK originale à 5 poches


Chicom SKS à 10 poches (repro d'un modèle original de chez Begadi)

De manière générale, une Chicom AK est prévue pour emporter 3 chargeurs pour AK (1 chargeur par poches) ainsi qu'une flasque d'huile et des outils d'entretien (requière 2 des petites poches latérales). Sur les modèles totalisant 7 poches, les 2 petites poches restantes servent à l'emport de lames-chargeur ou voir à d'autres usages (grenade, pansements, ect...). Certaines Chicom d'origine Irakienne sont pourvues de 4 poches pour chargeurs AK. Il est aussi possible de doubler la capacité d'emport, selon la toile, en la trempant dans l'eau chaude, mais les chargeurs s'y trouveront serrés.
La chicom SKS, quand à elle, est censé permettre l'emport de 10 chargeurs de SKS.

Bien qu'étant prévues à la base pour des AK et des SKS, il est néanmoins possible de ranger des chargeurs d'autre type que ceux prévus.
Exemple : il est possible de mettre sans problèmes 10 chargeurs M4/M16 court dans une chicom SKS

D'un point de vue pratique. Le réglage d'une chicom est simplisme, il suffit d'ajuster les 2 bretelles pour avoir l'ensemble à la hauteur que l'ont souhaite, une fois fait plus rien à toucher, vous pouvez l'enfiler à volonté. Néanmoins il ne vous restera plus qu'à attacher le petit cordon dans le dos (c'est un coup à prendre, d'autres préfèrerons demander l'aide d'autrui) histoire de maintenir l'ensemble.
Les pignons fermant les poches porte-chargeurs s'avèrent un des seuls problèmes, car plus ou moins pénibles à manipuler selon la toile.
Niveau poids et encombrement, la chicom est probablement ce qui se fait de plus léger et fin, bien que l'emport du modèle AK soit relativement limité par rapport à d'autres chest-rig.

La chicom présente un très bon rapport qualité prix et est facilement trouvable sur ebay. On en trouve aussi des repros chez Begadi.
Note : Préférez une vraie chicom faite avec de la bonne toile, à une repro.

Niveau tenue, elle passe sur : Vietcong, armée Nord-Vietnamienne, Armée Soviétique (en Afghanistan), armée Chinoise (guerre froide), Taliban, Moudjahidin, armée Irakienne, Contractor, Mercenaire, ect ect....


La Liftchika

Apparue à la fin de la guerre d'Afghanistan, opposant les soviétiques aux moudjahidin afghan, la Liftchika sa présente en quelque sorte comme une version évoluée (à la soviétique) de la Chicom AK.

Par rapport à cette dernière, la Liftchika se compose de 7 poches mais présente une capacité d'emport doublée en chargeurs AK, soit de 6 chargeurs au lieu de 3. Elle peut aussi emporter 2 flares (torches de signalisation). On remarque aussi la présence de "renforts" au niveau des épaules.

Au niveau de sa diffusion, la Liftchika ne fut pas réellement l'objet d'export, celle-ci s'est donc cantonnée à équiper dans un premier temps l'armée soviétique, puis les armées des pays de l'ex-URSS comme la Russie ou l'Ukraine. Contrairement aux Chicom qui ne virent que le conflit Afghan, la Liftchika est encore largement utilisée de nos jours.

On distingue 2 modèles de Liftchika.

Le premier fit son apparition vers la fin du conflit Afghan, sa seule différence avec le second modèle réside au niveau de la fermeture des poches qui se ferment via velcro et bouton pression. Il fut très vite remplacé par le second modèle, ce qui fait que c'est aujourd'hui une pièce rare et difficile à trouver.
Le second modèle (illustré ci-dessous) fit son apparition après la guerre d'Afghanistan, les fermetures sont ici des lanières de cuir que l'ont place sur des rivets, ce modèle représente la très grande majorité des Liftchika en circulation de nos jours.


Ma Liftchika second modèle datée de 1988


2 chargeurs AK par poches


Le dos de la Liftchika, on peut y apercevoir les tampons ainsi qu'une partie du système de serrage.


Point de vue pratique, la Liftchika est un chest-rig assez difficile à régler. Comme la Chicom, on règle dans un premier temps la hauteur et les bretelles; mais quand au système de serrage de la taille il n'y'a pas ici de cordon... en réalité, si sur la Chicom les bretelles et le serrage à la taille sont indépendant, sur la Liftchika, tout cela est relié. S'il est possible de ne n'avoir à régler la hauteur qu'une seule fois, le serrage de la taille doit en revanche être réglé une fois le chest porté et dé-serré pour être retiré. Bon, on a quand même vu plus pénible en matière de réglages aussi.
Malgré sa plus grosse capacité d'emport, la Lift' reste quand même un chest-rig léger et peu encombrant (enfin légèrement plus que la Chicom quand même). On remarque que les poches à chargeurs de la Liftchika sont moins profondes que celles de la Chicom AK, ce qui permet une meilleur extraction des chargeurs; néanmoins, les chargeurs dans la même poche sont très légèrement serrés, mais avec le temps ou avec la technique de l'eau chaude, cela sera résolut ^^.

Nota Bene: La Liftchika peut aussi venir se compléter par l'ajout d'une ceinture porte-grenades (emport 10 grenades).


Trouver une Liftchika s'avère une tâche beaucoup plus aisée que trouver une Chicom. Il est possible d'en trouver sur ebay ou chez Soviet Army Stuff, mais gare aux copies ! Il existe diverses variantes fantaisistes Ukrainiennes en vente qui généralement sont facilement distinguables (camo KLMK ou Alpenflage, boutons ronds ou bâtons, tissu blanc, ect ect...), à moins que ces variantes ne vous plaisent et que vous ne cherchiez pas à faire de tenue particulière (je pense a celles en camo), je vous suggère de passer votre chemin et d'essayer d'en dégotter une vraie. Aussi, seulement les seconds modèles sont trouvables (si vous comptiez faire une impression Afghanistan avec un Lift' c'est raté). Si vous souhaitez obtenir une Liftchika, n'hésitez pas à poser la question en ouvrant un nouveau topic.

Au niveau impressions et tenues, la Liftchika passe sur les tenues soviétiques post-afghanistan, sur les tenues russes du début de la fédération (tout) jusqu'à nos jours (sauf SF), sur des tenues ukrainiennes, abkhazes, sud-ossètes , transnistriennes et d'armées de certains autres pays de l'ex-URSS (exit Géorgie et Pays-Baltes).


Le M23 Pioneer (de chez Splav)

Apparut dans les années 90, ce chest-rig russe a rencontré un fort succès au prés des troupes de la fédération. On le croise dans la majorité des conflits impliquant la Russie.




Le M23 Pioneer est un chest-rig des plus modernes et dispense son porteur d'un large emport.
On compte 4 poches principales permettant chaque d'accueillir 2 chargeurs AK (standard ou "molot"), ainsi que diverses autres poches permettant l'emport de kit de pansements, grenades, flares, kit d'entretiens, ect... toutes les poches sont fermées par velcro.
Ce chest possède aussi des passants bas, lui offrant la possibilité d'un maintient supplémentaire via ceinturon.

On trouve ce chest-rig sur tout les bon sites de matos russe, comme soviet-propaganda. Néanmoins, ce type de chest-rig vaut son prix, car niveau qualité c'est du bon.


Les Chest-rig ACM

Voici un chest-rig purement conçu pour l'airsoft, claqué sur divers chest-rig US modernes (voir d'autres chest airsoft) mais de production chinoise. Il en existe aussi de différentes sortes.



Niveau emport, on dénombre 4 poches principales pouvant contenir chacune 2 chargeurs type M4/M16 (d'autres types de chargeurs doivent pouvoir passer), soit un total de 8 chargeurs; on compte aussi 2 autres poches latérales permettant chacune l'emport d'un chargeur de GBB (voir 2 pour les chargeurs simple pile).
Niveau tissu, celui-ci est en nylon 600 deniers.

Autre variante :



Légèrement différent du modèle précédent, ce modèle possède des bretelles renforcées ainsi que des poches plus larges permettant l'emport de chargeurs de plus grande taille, comme des chargeurs AK. On note que les 2 poches pour chargeurs de GBB latérales, on été remplacées par 2 utility poutch (plus larges d'emport).
On peut aussi noter la présence de passants de ceinturon.

Ce type de chest-rig existe dans de multiples coloris, on les trouves dans bon nombres de magasins d'airsoft à des prix TRÈS abordables (environ 10 à 15 euros) du fait de leur provenance (Chine). Idéal pour les débutants et/ou pour les personnes ne souhaitant pas investir une fortune (et ne cherchant pas à constituer une tenue particulière).


Coming soon : Chest Rig PANTAC, Lazutchik, Arktis 1624.



Dernière édition par Belial le Lun 15 Mar - 22:36, édité 6 fois

2 Re: Les Chest-Rig le Lun 15 Mar - 22:37

Belial

avatar
Black Knight of Britannia
Black Knight of Britannia
Ajout du M23 Pioneer Splav et des chest-rig ACM.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum